L’eau, merveilleuse