La Haute Bigorre

 

Les Baronnies_dsc6693_01

Elles font parti du chaînon calcaire qui court tout le long du versant nord de la chaîne des Pyrénées

C’est une zone intermédiaire entre la plaine et les hauts sommets

A la fois paysages sauvages et jardinés créés par l’homme : bocage, prairies et constitué de petites vallées et de nombreux cours d’eau

Les Baronnies se terminent au sud par la ligne de crête dominant la vallée de Campan, avec le plus haut sommet (Signal du Bassia à 1921m)

En vallée de Campan, la limite géologique est matérialisée par l’Adour qui suit une faille tectonique

Dans le passé, lors de séismes, l’Adour aurait disparu par endroit…s’engouffrant dans un réseau souterrain ainsi réouvert

Les paysans y jetait des fagots, branches, cailloux et troncs pour combler le trou afin que la rivière retrouve son court normale

La montagne dite de la Bouche ( le buis) à un caractère plus sec et plus méditerranéen… on y a trouvé récemment une espèce de fauvette inféodée aux maquis et à la garrigue

Histoire

Bien que sauvages et mystérieuses, les Baronnies ont de tous temps attiré les hommes présents depuis la Préhistoire (Grotte Préhistorique de Labastide).

Au Moyen Age, des châteaux surgissent dans le paysage pour mieux protéger et veiller sur ces terres (Avezac, Esparros,Lomné, Mauvezin)

Encore éloignées du tourisme de masse, les Baronnies proposent des paysages au charme authentique où le temps semble s’être arrêté

Ne pas oublié de visiter le gouffre d’Esparros, joyau souterrain des Baronnies

Massif du Néouvielle_bsc6894_01

Le massif du Néouvielle est un espace naturel montagnard unique, sûrement le plus connu de la région car ses paysages composent de nombreuses cartes postales

Ces paysages granitiques sont d’une grande pureté, ciel bleu, rhododendrons aux fleurs roses et nombreux lacs au eaux cristallines

Il est d’une grande richesse floristique et faunistique, on recense près de 1 250 plantes vasculaires dont une vingtaine d’espèces très rares pour les Pyrénées, en particulier des espèces reliques témoins des glaciations passées, plus de 570 espèces d’algues et près de 70 lacs : Aumar, Aubert, Orédon ou Cap de Long…

Créée en 1936, cette réserve est une des premières de France

Un microclimat plus chaud et sec lui vaut le record d’altitude de la forêt en europe puisque les pins à crochet atteignent ici 2700 mètres d’altitude.cette espèce est l’un des emblèmes de ce massif ou il bat des records de longévité

Le crapaud accoucheur reste têtard pendant près de 10 ans et atteint 2400 mètres, le desman qui vit uniquement dans les Pyrénées et la chaîne Cantabrique affectionne les eaux claires et froides des torrents et des lacs.

Il y a 300 millions d’années, le granite du Néouvielle est né d’une intrusion de magma dans les profondeurs de la terre ,mais ce sont les glaciers du quaternaire, il y a quelques dizaines de milliers d’années, qui ont modelé le paysage actuel.

L’arbre du Néouvielle est le pin à crochets. Il tire son nom d’un petit crochet caractéristique qui écussonne les écailles de son cône. Ces mosaïques de bosquets de pins, de landes à rhododendrons et de pelouses, sont le refuge d’une multitude de passereaux : rouge-queue, venturon, pipit et bec croisés.
Certains pins auraient un millénaire. Après leur mort, le tronc est encore debout un siècle après et tient une place importante dans l’écosystème en donnant un abris aux animaux et aux insectes xylophages
Refuge de Campana de Cloutou
 L’une des portes d’entrée pour découvrir cette réserve se trouve en Bigorre, en montant par la vallée de Gripp et le refuge de Campana
Son fidèle gardien, Michel y passe la belle saison depuis plus de 20 ans. Il vous accueillera sur un site exeptionnel, un refuge familiale loin des sites trop fréquentés
liens web:

Massif de l’Arbizon_bsc6431-2psp_01

Ce sommet emblématique est situé près de la Hourquette d’Ancizan délimitant la Haute Bigorre de la vallée d’Aure

Il est la limite Est de la vallée de Campan, avec la vallée d’Aure

Ce massif métamorphique est proche du massif granitique du Néouvielle, il cache des hautes vallées peut fréquentées et sauvages.

Il cache des minéraux particuliers et rares comme les grenats,l’axinite, la vésuvianite..

Le versant sud donne sur la vallée d’Aulon et sa réserve, ce massif abrite des espèces rares et protégées, aigle royal, gypaète barbu….L’un des secteurs

de la vallée pour observer les isards et marmottes

La grande hêtraie sapinière poussant à son pied, versant Aure est le domaine du cerf, du sanglier, du pic noir..

Vallée de Lesponne

_bsc2349

Une des grandes vallées de la haute bigorre s’enfonçant vers le sud à la hauteur de Baudéan pour finir au pied de la montagne imposante du Chiroulet

Le secteur du Lac bleu, Ourrec est en zone natura 2000

Le Montaigu domine le secteur, en hiver sa silhouette prend un caractère de haute montagne

Attention au final en hiver pour accéder au sommet, la forte pente verglacée nécessite les crampons

Cette vallée est restée sauvage où perdure encore une vie montagnarde, les étages montagnards sont bien marqué avec une belle forêt laissant en altitude la place aux estives et à de vastes espaces